Au nom du maire et du percheron.

Novembre 1904. Le maire du village de Saint-Wilbrod du Tré-carré est décédé, agressé par le percheron de Noé Poisson. Les habitants devront donc aller en élection afin d’élire un nouveau maire.

Adélard Sansoucy, propriétaire du magasin général, se voit déjà dans la chaise du premier magistrat mais, c’est sans compter sur Ubaldine Coiteux, veuve du défunt qui elle aussi convoite le précieux poste.

Pourtant, les femmes n’ont même pas droits de vote.

09 et 10 novembre 20h Salle du Parvis

987 rue du Conseil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s